Frais bancaires en voyage : prudence

Vos valises et vos billets sont prêts ? Avant de décoller, pensez à la situation de votre compte bancaire. En effet, pas mal de touristes ou de voyageurs d’affaires pensent que les frais des comptes pour voyager sont coûteux. Frais fixes, frais de DAB ou de virement… à vous d’étudier les frais liés à vos voyages ! La suite de l’article vous en dit plus sur l’évaluation de ces coûts !

Frais bancaires de voyage : Lesquels ?

La banque vous facture quelques frais sur la tenue de votre compte et à l’étranger, ces frais tendent à augmenter, c’est pourquoi il faut rester prudent sur les opérations à effectuer.
• La carte bancaire : Il est possible de choisir entre les divers types de cartes selon votre profil. Visa Classic, MasterCard, Visa Premier ou MasterCard Gold, le choix est large. Avant de s’envoler pour l’autre bout du monde, savoir quelle carte bancaire peut y être utilisée s’avère incontournable. Vous pouvez ensuite choisir selon vos pouvoirs de paiement. Pour limiter les frais en dessous de 40 euros, il faut une carte simple. Vous pouvez vous acquitter de 130 ou de 150 euros de frais annuel ? Une carte premium est à votre disposition.
• Des frais par transaction : En examinant la somme retirée par la banque, quelques rubriques composent la totalité des frais de transaction. On distingue les coûts fixes et variables selon l’opération de paiement ou de retrait. La banque tire également des frais de change aux voyageurs. Lors d’un virement hors de l’Europe, l’opération est facturée. Et dans certains établissements, les clients de la banque paient des frais liés au Distributeur automatique.

Pourquoi rester attentif aux frais bancaires ?

Certaines enseignes n’appliquent pas la transparence tarifaire, restant une simple charte de clientèle. Cela pousse les consommateurs avisés à faire attention, que ce soit sur le taux de change ou les autres frais.

Taux de change appliqués

Tout au long de votre voyage, il se peut que vous remarquiez des frais inexpliqués. Afin de comprendre tout cela, sachez quel taux de change est utilisé par la banque. Cette dernière ne se sert pas du taux en vigueur sur le marché. Dans les études de Consumer Intelligence, il est même souligné qu’un taux de transfert de 7,13 % s’applique, or, la norme est établie à seulement 3 % ! A noter que ces chiffres viennent des rapports de la Banque Mondiale.

Majoration de frais

Durant tout le parcours, le globetrotter nécessite de la monnaie. Des fois, il n’en a besoin que de peu et d’autres jours, le besoin en espèces augmente. L’usage de la carte bancaire facilite alors la maîtrise de ces fluctuations. Ce moyen de paiement et de retrait est privilégié par la plupart des voyageurs mais il faut quand même comprendre que la fluctuation du taux de change exerce des effets sur les frais de la carte à l’étranger. Même si les frais sont majorés, comparez les offres des banques en ligne pour sélectionner les produits à moindres coûts. D’ailleurs, rester attentif aux taux de change journaliers est important.

Frais bancaires de voyage : une flèche montante à suivre de près

Consumer Intelligence a mené une étude sur les frais bancaires de voyage à l’étranger. L’agence, pour cette fois, évalue les dépenses réalisées en dehors de la Zone Euro. En se basant sur les opérations effectuées auprès des banques françaises, à savoir Société Générale, Crédit Agricole et le Groupe BPCE, les résultats ont pu être obtenus. Consumer Intelligence a également tenu compte des chiffres fournis par les bureaux de change comme PayPal et Western Union. 711 millions d’euros, tel est le montant dépensé par les Français en tant que frais bancaires à l’étranger !

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *